• Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

IMAGE / TEXTE, UN PARADIGME

March 16, 2016

« Dessiner c’est poser, tracer, graver et donc inscrire et révéler mais c’est en même temps recouvrir, et recouvrir c’est cacher, oblitérer, effacer. Leila Danziger, dans sa pratique décolle le papier du papier. Elle parvient à enlever de la surfasse de feuilles de papier journal les mots écrit en laissant le papier néanmoins « intact », entendons sans déchirure après l’opération. Et l’on voit pourtant la trace des mots devenus illisibles, et l’on voit aussi une image laissée, elle, telle quelle, et l’on peut lire aussi tamponnés en rouge, chaque mot étant relié au précédente par un tiret, quelques mots empruntés à Paul Celan, en portugais et que l’on traduit en français ainsi : tenir-debout-pour-personne-et-pour-rien. Pendus ou accrochés ces pages défient le sens ou plutôt nous renvoie à ce qui à la fois dans les médias et en chacun de nous constitue la fabrique du sens : un jeu incontrôlable, quoique nous en ayons, entre les deux aspects du même geste. Car inscrire, c’est recouvrir, et tracer c’est déchirer, mais recouvrir c’est aussi effacer. La dualité ne se trouve pas seulement dans la structure de notre corps, elle hante la machine secrète de la production du sens et nous en fait les otages autant que les auteurs. » (Jean-Louis Poitevin, Image/texte, un paradigme)

 

 

 

 

 

 

 Topographie de l'art

 

Please reload

November 16, 2018

November 11, 2018

Please reload

Please reload