• Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

July 9, 2015

Quelques minutes de marches et me voici face au fleuve parisien.

Des enfants jouaient dans le bac à sable.

Une sorte de qui perd gagne.

À cet instant précis une chose - mais laquelle? - aurait dû être tenté qui ne l’a pas été....

June 25, 2015

Cette maison où vous habitiez existe-t-elle toujours ? 

On commence par raconter ce qui a été raconté.

J’invente. 

Je vois.

-   _ _ _ _ _

-  Quel est ce corps tout à coup dont je me sens pourvue?

June 25, 2015

Les instructions sont claires -

C’est ce qu’elle lui dit un soir, avec une belle franchise, un grand sourire.

Comment aller plus vite à l’essentiel ?

J’étais prêt à entrer dans une phrase sans rien.

Bimbeloterie.

Pacotille.

Camelote.

June 14, 2015

C’était comme écrire dans l’attente d’une phrase qui ne venait pas.

Je n’ai pas évité l’écueil.

Je me souviens de ça sans émotion.

Ce que vous faites vous paraît vain ?

Le temps passait. Cris des enfants.

Toi. Toi seul.

Tout cela très clair, très précis, inoubliable.

June 3, 2015

Onze heures étaient sonné depuis 10 minutes.

Maintenant il portait au silence même une attention douloureuse.

Quelles sont les distances entre les corps ?

Il a paru intéressant de décrire tous les filigranes.

Je considère que cet aspect des choses n’en est qu’à son balbuti...

May 23, 2015

Il faut à présent déplacer le point de vue, le renverser.

Tout se recompose, c’est un chantier.

Le temps, lui, continua beau.

Froid sec, soleil.

L’image-souvenir disparut.

Voilà donc dressé le tableau de ce bel aujourd’hui.

May 22, 2015

 Pour me fabriquer des souvenirs.

May 20, 2015

Il entendit une voix.

----------- hésita-t-il?

Les bouteilles jetées dans les poubelles portaient témoignage.

La cour était pavée. Au fond un bâtiment informe.

On ne peut imaginer plus d’équilibre dans le déséquilibre,

plus d’harmonie dans l’indifférence.

May 13, 2015

Et je me dis cela –

Je crois que je n’ai jamais eu une idée originale.

Il acquiesça dans le silence.

Reste l’étonnement d’une impulsion, c’est tout ce qui reste ?

Il y a urgence.

Un simple compte rendu de mes étonnements.

Une opération en boucle.

May 5, 2015

Il y a bien dans ce récit une terre et un ciel.

Une fênetre a été ouverte, le vent s'est mis à souffler.

Tant d'images étaient tombées.

------------- les zones d'ombres.

------------------  un temps qui reste.

C'est dans l'espace convulsif de l'Europe d'alors.

Please reload

Please reload